La joie de donner

Il y a quelques mois, Samantha suivait une émission à la télé. A la fin de l’émission, l’intervenant sollicita les téléspectateurs à contribuer à leurs œuvres caritatives. L’une de ces œuvres consistait à répondre aux besoins alimentaires des personnes qui avaient été affectées par des catastrophes naturelles. Samantha fut excitée à l’idée de participer à ces collectes de dons. Cependant sa situation financière était particulièrement compliquée à cette période. Elle n’avait que 25€ sur son compte. Malgré ce fait, elle décida de donner une partie de ce qu’elle avait. Lorsque le paiement en ligne fut accepté, elle ressenti une grande joie et une satisfaction à l’intérieur d’elle.

Vous est-il déjà arrivé de ressentir cette joie? Il est vrai que lorsqu’on donne, on a l’impression de perdre ou d’être dépossédé d’un bien. Dans mes observations, j’ai noté que les personnes dites « pauvres » sont ceux qui ont du mal à donner. Ces personnes ont souvent tendance à attendre que les autres leur fassent des dons. Même s’ils en ont un peu, ils veulent en avoir plus de la part des autres. La plupart de ces personnes pensent que donner est synonyme de soustraction. Lorsque ces personnes donnent, leur action n’est pas libre. Ils attendent quelque chose en retour. Une des différences entre ces personnes et les celles dites « riches » est que ces derniers sont des donneurs. Lorsqu’ils donnent, ils n’attendent rien en retour. Ils savent que cela leur reviendra d’une manière ou d’une autre. Certains d’entre eux y croient à cause du karma. Pour d’autres c’est une loi divine qu’il faut pratiquer. Qu’importe. Ce qui est indéniable est que donner est un principe. Qui l’applique aura ses résultats. « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir ».

Même si nous n’avons qu’une petite portion, pratiquer l’art de donner librement est à notre avantage. Quel est ce principe ?

Donner c’est semer. Celui qui sème moissonne des multiples (Exemple : lorsqu’on sème une graine de maïs, on retrouve une plante avec des épis de maïs).

Donner, c’est collaborer avec Dieu pour être la solution au besoin d’une personne.

Donner c’est une manière de préparer l’avenir de vos enfants en leurs faisant trouver faveur et grâce aux yeux des humains. L’anecdote biblique de Mephibosheth fils de Jonathan, le décrit si bien. En effet, il avait trouvé grâce aux yeux de David à qui son père Jonathan avait donné beaucoup d’amour.

Donner vous amène vers la gloire. En effet, donner c’est considérer l’autre au point de lui céder une partie de soi. C’est un acte d’humilité. Et l’humilité précède là gloire c’est à dire votre épanouissement, votre élévation ou encore votre accomplissement.

Que peut-on donner ? On peu donner de soi, de l’amour, du temps, de l’attention, de l’argent, des connaissances etc. En résumé, nous pouvons donner tout ce que nous avons. Chaque être humain à la capacité de donner.

Il y a beaucoup à dire et à approfondir sur l’art de donner. Nous en parlerons peut-être ultérieurement. D’ici là je voudrais encourager chacun d’entre nous à pratiquer quotidiennement ce principe et à rester patient pour les résultats.

La pauvreté et la richesse sont des mentalités ou des styles de vie qui ne dépendent pas de votre condition socio-économique.

A très bientôt

Votre amie

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site Web propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :